• La "Chandeleur" est fêtée le 40ème jour après Noël.

    Donc chaque fois un  "2 février".

    Deux coutumes:

    1)- Au Vè siècle, lors de la Chandeleuse (ancien nom donné à la chandeleur), chaque personne devait récupérer un cierge à l'Eglise et le ramener chez elle en faisant attention à le garder allumé pour avoir de la chance l'année suivante.

    2)- Pour s'assurer la prospérité, il fallait faire sauter la première crêpe avec la main droite, tout en tenant la pièce d'or dans la main gauche, pour ensuite l'enfermer au milieu et la rouler. Et ainsi la tenir jusqu'à l'an d'après, sans qu'elle ne pourrisse.

     


    1 commentaire

  • Seigneur

    Je vous demande d'avoir pitié

    et de me libéré de ce poids

    qui trône au-dessus de ma tête

    depuis plusieurs années.

    Voyez l'état de mes bras

    Je n'en peux plus !

    Soyez Clément... agissez en ma faveur.



    "Que je puisse me relever et poursuivre mon chemin dans le bonheur".


    AMEN



    1 commentaire

  • Marie porte dans son sein
    Celui que le Ciel, la terre et la mer servent,
    adorent et annoncent:
    le Souverain Maître de l'univers !

    Celui à qui le soleil, la lune et toutes choses
    obéissent pendant la durée des siècles,
    est porté dans les flancs d'une Vierge,
    rendus féconds par la grâce céleste.

    Ô Bienheureuse Mère !
    Dans votre sein s'est refermé le souverain Créateur
    qui tient l'univers entier dans sa main !

    Bienheureuse Vierge, qu'un envoyé du Ciel a visité
    que le Saint Esprit a rendue féconde,
    et qui avez donné naissance au Désiré des nations !

    Ô Jésus ! Né de la Vierge,
    sois glorifié avec le Père et le Saint-Esprit,
    dans toute la suite des siècles.

    AMEN

    (Prière sortie du Missel)


    1 commentaire
  • Le petit monde des Santons.

    Le santon est d'origine méditerranéenne.
    Ce nom vient du provençal santoun : « le petit Saint ».
    Dans le livre de la genèse, il est écrit: le Seigneur modela l'homme avec de la poussière du sol.(II,7)
    Les santons de Provence sont en argile comme ceux du XVIIIe siècle, car on considérait que celui-ci ne pouvait être fait que de la même matière que l'homme: la terre.
    A l'origine, ces santons étaient vendus à la « fiero deis santouns », la foire aux santons de Marseille.
    Aujourd'hui ils règnent en maître dans toutes les foires, marché de Noël en France et jouissent d'une belle renommée à l'étranger.

    Si les premières crèches remontent au XIIIe siècle à Rome, elles étaient limitées à la Sainte famille et les personnages étaient en bois sculpté. C'est une émanation de l'art baroque au XVIe siècle qui amena d'autres personnages faits de terre, cire, verre, carton pâte et terre.
    Il faudra attendre le XIXe siècle pour que naisse la véritable crêche provençale avec en plus de la « Sainte famille », les rois, les bergers et tous les gens du village: la fileuse, le boulanger, le rémouleur, le pêcheur ( le pescadou), le chasseur, la poissonnière, le meunier, ... et bien d'autres.

    Et lorsque arrive Noël, la crèche offre dans chaque foyer une résurrection passagère aux artisans et personnages biblique.

    Au fil du temps les Santons Fouque (créer en 1934) ont donné naissances à plus de 1800 modèles différents. La plus importante collection au monde.





    Une crèche des années 20.



    1 commentaire
  • (Photot-Eglise- Klemskerke- Mer du Nord)


    Tu es bénie, Vierge Marie,

    par le Seigneur Très-Haut,

    plus que toutes les femmes sur la terre.

    Tu es la gloire de Jérusalem

    Tu es la joie d'Israël.

    Tu es l'honneur de notre peuple.


    Alléluia, Alléluia

    Tu es belle, Ô Marie !

    Et la tache originelle

    n'est point en toi.

    Alléluia.

    Tu es bénies entre les femmes

    Alléluia.


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique